Un événement du G20 sur l’inclusion financière des personnes déplacées de force présente l’exposition Holding On de l’OIM

Posted: 
09/11/18
Themes: 
Humanitarian Emergencies, IOM, Others

La Haye - L’exposition Holding On de l’OIM présentant les histoires de déplacés internes en leur demandant de réfléchir à leurs biens les plus précieux a été mise en avant lors d’un événement du G20 sur l’inclusion financière des personnes déplacées de force, qui s’est ouvert à La Haye le 10 septembre. 

Le but de cet événement de deux jours est d’élaborer un ensemble de directives pour contribuer au bien-être financier de ceux qui sont contraints à migrer pour échapper à des situations qui mettent leur vie, leur liberté et leurs moyens de subsistance en péril. 

Plus de 68 millions de personnes ont été déplacées de force en date du 31 décembre 2017. Fournir à ces personnes un accès adéquat aux services financiers est depuis longtemps reconnu comme un problème par les gouvernements et les acteurs internationaux. Cependant, les options pour réaliser des transactions financières quotidiennes sont primordiales pour les personnes déplacées de force. 

Sous la présidence allemande du G20, l’autonomisation financière des personnes déplacées de force a été établie comme une priorité du Partenariat mondial pour l’inclusion financière (GPFI). L’atelier soutiendra l’élaboration de la Feuille de route du G20 pour l’inclusion financière durable et responsable des personnes en situation de déplacement forcé. 

L’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, reconnaît les défis auxquels sont confrontés les populations déplacées, en particulier les déplacés internes. L’Organisation a appuyé l’adoption des Principes directeurs relatifs au déplacement de personnes à l’intérieur de leur propre pays en 1998, qui demeure à ce jour la norme la plus largement reconnue pour prévenir le déplacement interne, y répondre et y remédier. 

Pour célébrer le 20ème anniversaire des Principes directeurs au début de l’année, l’OIM a lancé Holding On, une exposition qui présente des histoires de déplacés internes en leur demandant de réfléchir à leurs biens les plus précieux. Des représentants de l’OIM étaient présents à l’atelier de haut-niveau pour présenter cette campagne novatrice, qui permet aux participants d’entrer dans les habitations « de fortune » et dans les communautés des personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays ; de les regarder raconter leur histoire de déplacement ; et de comprendre la signification des objets auxquels elles s’attachent lorsqu’elles partent de chez elles. 

« Le pouvoir de l’exposition Holding On est qu’elle repose sur l’empathie pour les millions de personnes qui sont déplacées de force par la violence ou les catastrophes naturelles », a déclaré Mohammed Abdiker, Directeur du Département des opérations d’urgence de l’OIM. 

« Elles n’ont pas de défenseur et pourtant elles se comptent par millions. L’exposition utilise la réalité virtuelle immersive pour faire pénétrer les spectateurs dans les maisons des déplacés pour révéler les difficultés qu’ils rencontrent au quotidien. » 

La Haye n’est que l’une des nombreuses escales prévues pour Holding On, qui est une campagne itinérante destinée à alerter le monde entier sur les réalités du déplacement forcé. Plusieurs participants à l’atelier - notamment des régulateurs financiers, des responsables politiques des pays du G20 et d’autres pays, des représentants des agences humanitaires et du développement, ainsi que des universitaires et acteurs du secteur privé - ont exprimé leur satisfaction quant à l’exposition et un intérêt à la recréer dans leurs propres pays. 

L’atelier encouragera le leadership éclairé et la résolution de problèmes et consolidera les points de vue des différentes parties prenantes afin de répondre collectivement à la question de l’inclusion financière des personnes déplacées de force. 

Sa Majesté la Reine Máxima des Pays-Bas a assisté à l’ouverture de cet événement, qui se termine aujourd’hui. 

Pour plus d’informations, veuillez contacter l’OIM, email : holdingoncampaign@iom.int