Arrivées de migrants en Europe par la Méditerranée en 2018 : 7 511 ; décès en mer : 390

Posted: 
02/06/18
Themes: 
Humanitarian Emergencies, Missing Migrants, Refugee and Asylum Issues

Genève - D’après l’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, recense 7 511 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe par la mer pendant les cinq premières semaines de 2018. Environ 62 pourcent sont arrivés en Italie et le reste est réparti entre l’Espagne et la Grèce (environ 19 pourcent chacun). A la même date en 2017, ils étaient 10 078 à aborder les côtes européennes.

Lundi 5 février, l’OIM à Rome a communiqué les chiffres officiels du Ministère italien de l’intérieur indiquant que 4 723 migrants sont arrivés par la mer en Italie cette année, soit une baisse d’environ 45 pourcent par rapport à la même période l’an dernier, lorsque 8 427 arrivées avaient été enregistrées.

D’après Kelly Namia, de l’OIM à Athènes, ces quatre derniers jours, les garde-côtes helléniques ont informé l’OIM d’un seul incident nécessitant des opérations de recherche et de sauvetage au large de l’île de Rhodes, le 31 janvier. Les garde-côtes ont secouru 30 migrants et les ont transférés vers l’île. Neuf autres sont arrivés à Kos le même jour mais aucune arrivée n’a été recensée les trois jours suivants.

En date du 3 février, l’OIM fait état de 1 501 arrivées irrégulières par la mer en Grèce, soit en moyenne un peu moins de 45 par jour. 

En 2018, Ana Dodveska, de l’OIM en Espagne, fait état de 1 503 hommes, de femmes et d’enfants secourus dans les eaux de la Méditerranée occidentale en date du 5 février.

Ana Dodevska a fait mention d’informations parues dans les médias sur les décès de 21 migrants dans la Méditerranée occidentale pendant le week-end. Les premiers des 21 corps découverts au large de l’enclave espagnole de Melilla ont été repérés samedi par un navire espagnol, près du cap des Trois Fourches.

Ana Dodveska a ajouté que Helena Maleno, défenseuse espagnole de la cause migratoire résidant au Maroc et porte-parole de l’ONG Caminando Fronteras, a signalé via Twitter que 47 migrants voyageant à bord d’une petite embarcation feraient partie de ces victimes connues. Ils étaient originaires du Mali et de Guinée (Conakry). Mardi matin, ils étaient toujours portés disparus.

En outre, de récentes informations ont révélé que la Guarda Civil espagnole et Salvamento Maritimo ont lancé une opération de recherche d’une petite embarcation dans les eaux du Détroit de Gibraltar. Une opération de recherche a débuté suite à l’alerte lancée par une organisation non gouvernementale sur la présence d’un bateau près du Détroit de Gibraltar.

D’après l’agence EFE, 10 migrants originaires d’Afrique subsaharienne se trouvaient à bord de ce bateau.

A travers le monde, le MMP recense 546 décès de migrants en 2018. Dans la Méditerranée uniquement, 390 migrants auraient péri cette année. Une centaine de migrants se seraient noyés au large des côtes libyennes après que leur bateau a chaviré le 2 février. Les corps d’un Libyen et de 12 Pakistanais ont été retrouvés tandis que deux survivants ont réussi à nager jusqu’au rivage. Un autre a été repêché par un bateau de pêche. Le Ministère pakistanais des affaires étrangères a confirmé que jusqu’à 13 migrants de nationalité pakistanaise faisaient partie des victimes du naufrage.

Les données du MMP sont compilées par le personnel de l’OIM mais proviennent de sources diverses, dont certaines ne sont pas officielles. Pour en savoir plus sur la collecte de données sur les migrants disparus, cliquez ici (en anglais).

Dernière infographie mise à jour pour la Méditerranée : ici

Pour consulter les dernières données sur les arrivées et les décès de migrants en Méditerranée, rendez-vous sur : http://migration.iom.int/europe   
Pour en savoir plus sur le Projet sur les migrants disparus : http://missingmigrants.iom.int  

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Joel Millman, OIM Genève, Tel : +41.79.103-8720, Email : jmillman@iom.int    
Mircea Mocanu, OIM Roumanie, Tel :  +40212115657, Email : mmocanu@iom.int   
Dimitrios Tsagalas, OIM Chypre, Tel : + 22 77 22 70 ; E-mail : dtsagalas@iom.int   
Flavio Di Giacomo, OIM Italie, Tel : +39 347 089 8996, Email : fdigiacomo@iom.int 
Hicham Hasnaoui, OIM Maroc, Tel : + 212 5 37 65 28 81, Email : hhasnaoui@iom.int   
Kelly Namia, OIM Grèce, Tel : +30 210 9919040, +30 210 9912174, Email : knamia@iom.int     
Julia Black, OIM GMDAC à Berlin, Tel : +49 30 278 778 27, Email : jblack@iom.int
Christine Petré, OIM Libye Tel :  +216 29 240 448, Email : chpetre@iom.int    
Ana Dodevska, OIM Espagne, Tel : +34 91 445 7116, Email : ADODEVSKA@iom.int  
Myriam Chabbi, OIM Tunisie, Tel :  +216 28 78 78 05, Mobile : +216 71 860 312 Ext. 109, Email : mchabbi@iom.int