En 2017, l’Argentine a vu arriver le plus grand nombre de réfugiés syriens réinstallés jamais enregistré

Posted: 
12/15/17

Buenos Aires - Le 12 décembre, cinq familles syriennes sont arrivées à San Luis, en Argentine, où ces 18 personnes - adultes et enfants - auront la possibilité de reconstruire leur vie. Cette réinstallation de réfugiés faisait partie du « Programme pour la Syrie » du gouvernement argentin, qui est mis en œuvre avec l’aide de l’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, et le HCR, l’agence des Nations Unies pour les réfugiés.

Jusqu’ici, 318 personnes au total sont arrivées en Argentine entre 2014 et novembre 2017, dont près de la moitié (155) en 2017, faisant de cette année la plus chargée en termes de réinstallation de réfugiés syriens en Argentine. L’année dernière, lors du Sommet des Nations Unies pour les réfugiés et les migrants à New York, le Président Mauricio Macri avait annoncé que le pays accueillerait 3 000 Syriens.

L’OIM et le HCR participent à la mise en œuvre du programme depuis juillet 2017, en particulier pour l’identification, le transport et l’intégration des nouveaux arrivants en Argentine et pour le renforcement des capacités du gouvernement. Ces activités s’inscrivent dans le Mécanisme d’aide aux pays de réinstallation émergents (ERCM en anglais). Ce mécanisme, géré par les deux institutions, a été conçu pour offrir un soutien technique et financier aux pays désireux de mettre en œuvre ou de renforcer leurs propres programmes de réinstallation. L’OIM et le HCR continueront de soutenir le Programme pour la Syrie, par l’entremise de l’ERCM.

Dans le programme, la personne ou organisation qui parraine des réfugiés syriens joue un rôle fondamental dans le processus de réinstallation. Elle s’engage à fournir un hébergement aux familles originaires de Syrie et à couvrir leurs dépenses de vie pendant les 12 premiers mois. L’objectif est de contribuer à leur intégration dans la communauté locale pour qu’ils puissent devenir autosuffisants dès la première année dans le pays. Les parrains peuvent être aussi bien des personnes, des familles que des organisations de la société civile ou même des agences et entités gouvernementales, comme la province de San Luis.

Grâce à la solidarité de la société argentine, d’autres familles syriennes devraient arriver à San Luis dans les prochains mois, et dans d’autres régions du pays comme Buenos Aires, Córdoba, La Rioja, Mendoza et Santiago del Estero.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Débora Taicz, OIM Argentine, Tel : + 5411 4815 1035, Email : dtaicz@iom.int

  • The new arrivals were coordinated as part of the Emerging Resettlement Countries Joint Support Mechanism (ERCM) together with UNHCR. Photo: Diego Delpino / UNHCR 2017