Le Directeur général de l’OIM condamne l’attaque contre le convoi humanitaire au Soudan du Sud

Posted: 
03/16/17

Soudan du Sud - Le Directeur général de l’OIM, William Lacy Swing, a condamné, aujourd’hui, une attaque perpétrée contre un convoi humanitaire au Soudan du Sud le 14 mars, qui a tué deux personnes et en a blessé trois autres. 

« Je condamne sans réserve l’attaque perpétrée contre le personnel de l’OIM, les professionnels de santé et les civils, qui ont été attaqués lors d’une mission humanitaire dans le comté d’Yirol Est, au Soudan du Sud », a déclaré l’Ambassadeur Swing.

 Alors que le convoi rentrait à Yirol d’une mission sur le terrain le 14 mars, l’un des véhicules a été pris dans une embuscade par des hommes armés inconnus. Malheureusement, deux personnes ont été tuées par balles. Parmi les blessés se trouve un travailleur sanitaire de l’OIM qui a été touché par une balle mais qui est actuellement dans un état stable. 

« Cette tragique attaque contre les travailleurs humanitaires et les civils est affligeante. L’attaque a eu lieu dans une zone du Soudan du Sud qui a besoin d’une aide d’urgence en raison d’une épidémie de choléra. Dans un pays déjà dépassé par le manque de biens de première nécessité en raison du conflit, de la famine et des épidémies de maladie, ce type d’attaques entrave incontestablement la capacité des partenaires humanitaires à fournir de l’aide à des millions de personnes ayant besoin d’une aide d’urgence », a ajouté l’Ambassadeur Swing. 

L’identité et la motivation des assaillants restent inconnues. 

Une équipe de l’OIM de 12 personnes chargée des services d’eau, d’assainissement et d’hygiène (WASH) a été déployée dans le comté de Yirol Est, au centre du Soudan du Sud, le 17 février, pour fournir une aide aux communautés touchées par l’épidémie de choléra qui s’est déclarée début février, avec plus de 300 cas et 10 décès signalés à ce jour. 

Le personnel médical de l’OIM opérait dans quatre unités de traitement du choléra dans le comté de Yirol Est, en collaboration étroite avec les acteurs sanitaires sur le terrain afin d’assurer des activités de mobilisation sociale coordonnées. Pour limiter la propagation du choléra, le personnel de l’OIM chargé des activités WASH a également entrepris la réhabilitation d’un puits de forage, la promotion de l’hygiène et la distribution d’articles d’hygiène, notamment des tablettes de purification de l’eau, à plus de 25 000 personnes. 

A travers le Soudan du sud, l’OIM répond aux besoins urgents de millions d’habitants touchés par la crise qui a éclaté en décembre 2013. Chaque année, plus de 7.5 millions de personnes ont besoin d’aide humanitaire. Parmi elles, près de 5 millions vivent dans une insécurité alimentaire sévère et 1,8 million sont déplacés à l’intérieur de leur propre pays. 

Dans un environnement de travail déjà difficile, l’insécurité et les contraintes d’accès continuent de grever la capacité de l’OIM et des autres organismes humanitaires à atteindre les plus vulnérables dans de nombreuses régions du pays. 

Pour plus d’informations, veuillez contacter Ashley McLaughlin, OIM Soudan du Sud, Tel: +211 922 405 716, Email: amclaughlin@iom.int