L’OIM lance un appel de 103,7 millions de dollars pour fournir des secours d’urgence et une aide au relèvement au Soudan du Sud

Posted: 
01/30/18
Themes: 
Humanitarian Emergencies

Juba - Après plus de quatre années de conflit armé - et en dépit des efforts visant à rétablir le processus de paix - les besoins humanitaires au Soudan du Sud restent immenses et les conditions continuent de se détériorer.

Pour répondre à ces besoins croissants, l’OIM au Soudan du Sud lance un appel de 103,7 millions de dollars en 2018 pour fournir une aide humanitaire d’urgence ainsi qu’un soutien à la transition, au relèvement et à la gestion des migrations.

Aujourd’hui, environ 7 millions de personnes au Soudan du Sud, dont 1,9 millions de déplacés internes, nécessitent des secours d’urgence. A mesure que les conditions se détériorent en raison de la crise persistante, des secours d’urgence soutenus sont indispensables.

« Alors que les civils continuent de porter le fardeau de la crise, de la violence et du déplacement, une aide humanitaire rapide et efficace est cruciale », a déclaré William Barriga, chef de mission de l’OIM au Soudan du Sud. « L’OIM reste déterminée à répondre à ces besoins et à atteindre les plus vulnérables, où qu’ils se trouvent. »

L’appel vise à venir en aide à environ 1 million de déplacés, à leurs communautés d’accueil, à leurs communautés de retour potentielles et aux migrants au Soudan du Sud. Conformément au Plan de réponse humanitaire 2018 (en anglais), l’OIM poursuivra ses activités humanitaires multisectorielles dans les domaines de la gestion et de la coordination des camps, du suivi et du contrôle du déplacement, de la santé, des abris et de l’aide non alimentaire, de la santé mentale et du soutien psychosocial, et de l’eau, assainissement et hygiène.

Au vu des dynamiques diverses du déplacement et de la crise à travers le pays, l’OIM adopte une approche intégrée, dans laquelle les efforts de gestion des migrations, de relèvement et de stabilisation complètent les interventions humanitaires pour renforcer la résilience communautaire et réduire la dépendance à l’aide humanitaire.

L’engagement d’atteindre les plus vulnérables reste une priorité. Un assistant médical de l’OIM et une infirmière diplômée, Mary*, marchent chaque jour plus d’une heure et demie depuis leur petit village, souvent sous une chaleur écrasante, pour travailler dans une clinique rudimentaire mais essentielle de l’OIM à Baggari, un quartier isolée situé au sud de la ville de Wau.

« J’ai fui ma maison lorsque les affrontements ont commencé à Wau [en 2016].  Ils m’ont tout pris et j’ai fui car je craignais pour ma vie », se souvient Mary, elle aussi affectée par la violence qui a frappé de nombreuses communautés au Soudan du Sud. Pourtant, à son poste dans la petite clinique, elle poursuit : « j’adore ce travail. J’aime mon peuple et j’aime les patients. »

L’appel consolidé peut être téléchargé en ligne.

*Nom modifié

Pour plus d’informations, veuillez contacter Ashley McLaughlin, OIM Soudan du Sud, Tel : +211 922 405 716, ou +39 347 4709782, Email : amclaughlin@iom.int.

  • Wau protection of civilians site. File photo: Peter Bauza 2017