L’OIM participe au lancement de la réponse somalienne à la sécheresse

Posted: 
02/02/18
Themes: 
Humanitarian Emergencies, Migration and Climate Change, Migration and Environment

Mogadishu - Depuis 2006, l’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, fournit une aide d’urgence essentielle aux migrants et aux populations mobiles en Somalie - y compris aux déplacés internes et aux membres de la communauté d’accueil. Avec son siège à Mogadishu, l’OIM a une forte présence dans toutes les régions de Somalie à travers une multitude de projets mise en œuvre par 289 employés.

Cette semaine (30/01), l’OIM a participé à un événement de haut-niveau marquant le lancement du Plan de réponse humanitaire 2018, qui cherche à lever 1,5 milliard de dollars pour répondre aux besoins de 5,4 millions de Somaliens. Le Cadre de relèvement et de résilience décrivant la marche à suivre en vue du relèvement et de la résilience a également été présenté.

L’événement a été organisé par le gouvernement fédéral de Somalie et suivi par de hauts dignitaires de l’Union européenne, des Nations Unies et de la Banque mondiale. Dans son discours d’ouverture, le Premier Ministre Hassan Ali Khaire a réaffirmé l’engagement de son gouvernement à faire sortir la Somalie de la crise.

Le Cadre de relèvement et de résilience 2018 repose sur l’évaluation de l’impact de la sécheresse et des besoins qui analyse les causes profondes et les impacts des sécheresses récurrentes. Il est élaboré conformément aux priorités du Développement national et aligné sur le Plan de réponse humanitaire 2018. Le Cadre recommande des solutions à moyen et long terme pour financer et mettre en œuvre des activités de relèvement.

La Cadre définit également les mesures politiques requises pour soutenir la résilience et le relèvement et proposer des dispositifs institutionnels pour gérer, mettre en œuvre et suivre le relèvement. Ces recommandations seront appliquées en parallèle et en complément de l’aide humanitaire.

La sécheresse de 2017 a conduit au déplacement de plus d’un million de Somaliens, s’ajoutant aux quelque 1,1 million de Somaliens déjà déplacés. Grâce au travail louable des autorités somaliennes qui ont dirigé la réponse à la sécheresse, au don de près de 1,3 milliard de dollars de la communauté internationale et aux acteurs humanitaires présents sur le terrain pour fournir une aide vitale, la famine a pu être évitée. Mais aujourd’hui, un an après, la continuité des secours humanitaires d’urgence est d’autant plus indispensable. La communauté internationale doit maintenir son engagement pour répondre aux besoins humanitaires immenses.

« En 2018, l’OIM continuera de fournir une aide d’urgence de première ligne dans les domaines de la santé, de l’eau/assainissement/hygiène, des abris, de la gestion et coordination des camps et du suivi du déplacement, ainsi qu’une aide multisectorielle au retour pour les ressortissants somaliens bloqués », a fait remarquer Dyane Epstein, chef de mission de l’OIM en Somalie. « Dans la mesure du possible, les équipes d’urgence de l’OIM œuvreront avec les partenaires et le gouvernement pour s’assurer que la réponse d’urgence soit intégrée, rapide et responsable. »

L’appel consolidé de l’OIM pour la programmation d’urgence en Somalie a été lancé conformément au Plan de réponse humanitaire 2018 et aux priorités de l’OIM en matière de migration, notamment des besoins spécifiques des Somaliens déplacés à l’intérieur du pays et des populations de retour.

L’OIM dispose de sept antennes et d’un bureau d’appui à Nairobi au Kenya. L’Organisation a également intensifié ses opérations et renforcé ses capacités en réponse à la récente sécheresse et maintient tout un éventail d’activités humanitaires multisectorielles.

Pour télécharger l’appel consolidé de l’OIM pour la Somalie, rendez-vous ici.

Pour plus d’informations, veuillez contacter l’Unité de soutien au Programme de l’OIM en Somalie, Tel : +251 715 990600, Email : iomsomaliapsu@iom.int

  • L’OIM a intensifié ses opérations et ses capacités à l’intérieur de la Somalie en réponse à la récente sécheresse et maintient tout un éventail d’activités humanitaires multisectorielles. Photo : OIM 

  • L’OIM a intensifié ses opérations et ses capacités à l’intérieur de la Somalie en réponse à la récente sécheresse et maintient tout un éventail d’activités humanitaires multisectorielles. Photo : OIM